Sur les traces du GR559

Sur les traces du GR559, est une boucle de 4 jours, au départ du Lac de Chalain, parking sur la D27, direction Marigny 39130 non loin du camping de la Pergola. Une randonnée haute en couleur, qui permet de découvrir plusieurs lieux incontournables du Jura.

Nous n’avons pas pu aller au bout suite à un problème, notre aventure s’est terminée au 3eme jour à une bonne dizaine de kilomètres de l’arrivée… Pour découvrir la raison, je vous laisse lire l’article en entier.

1er jour : Lac de chalain – maison des cascades

Au départ, on longe le lac de Chalain par la rive Nord, mon appareil photos commence ses mauvaises blagues en supprimant toutes les photos que j’ai prises … heureusement, nous sommes qu’au début de la rando.

Surtout ne prenez pas peur, en ce début de rando, les culs-nus sont nombreux de ce côté du lac.

Arrivé vers le domaine, au bout du lac et au panneau d’indication « sous la baume » il faut prendre un sentier légèrement à gauche (marqué mais pas indiqué) qui permet de prendre un peu de hauteur et d’arriver au 1er belvédère : Le Fontenu. Le sentier de la baume est fermé au public pour sécurisation, il est possible de contourner les barrières (chose que j’ai fait).

 

Arrivé au belvédère nous tombons sur des personnes très sympathiques, je fus bouche-bée en voyant le groupe partir à bord de magnifiques voitures de luxe dont le cheval prône sur le capot et la calandre de chaque voiture.

Direction les cascades du Herisson en passant par le Belvédère du Lac, Songeson puis Menétrux-en-Joux.

 

Le camping (le relais de l’éventail) est fermé donc je m’arrêterai un peu avant pour monter le camp afin de passer la nuit et d’être quasiment sur place le lendemain matin car les cascades du Hérisson sont un lieu incontournable du Jura. Je recommande de dormir sur place ou vraiment à proximité des cascades, ce lieux étant très fréquenté, c’est plus agréable pour les chiens et aussi pour nous d’y aller tôt le matin.

2ème jour : la maison des cascades – Bonlieu

Ce 2eme jour commence par un atelier couture, la veille Mug à fait la peau à son harnais de bat en faisant un test « Broussailles épaisses » pour comparer la résistance de son harnais P2D rando+ à celui d’Iron, le Ruffwear approach. Clairement ce n’est pas 1-0 mais 3-0 pour Ruffwear, Mug est revenu le harnais tout arraché, quasiment inutilisable alors que celui d’Iron n’a pas bougé !
Moi qui ne suis pas une pro rufffwear car je trouve cette marque très chère, il faut bien avouer que la qualité est la résistance est en vaut la chandelle. A l’heure actuelle le harnais de Mug est tellement abimé qu’il n’est plus utilisable, ni réparable…

harnais de Mug, fin du 1er jour.

C’est enfin l’heure de reprendre le chemin ! On commence par remonter le Hérisson et ses nombreuse cascades.

 

On continue par le tour des 4 lacs, arrivé à la fontaine à l’entrée du village du Frasnois, les chiens rencontrent une copine et jouent un moment. C’était tellement cool qu’on en a oublié les croquettes d’Iron sur le bord de la fontaine ! Nous avons du retraverser 2 fois le village pour aller les rechercher.

Au bord des lacs nous n’avons pas croisé énormément de monde. Mais on a quand même croisés 2 pénibles (les 2 seuls de la rando)

la 1ere : « les chiens doivent être attachés en promenade » … excusez moi si mes chiens sont aux pieds plutôt qu’en longe.

le 2eme : un mec avec un caniche : « c’est pire quand on leur interdit d’être en contact »… PARDON ?! Vous êtes qui pour imposer un contact à MON chien, s’il n’a pas le droit d’aller vers les autres chiens, c’est qu’il y a une raison ! »

cette fois c’était vraiment le pompon, mais j’ai décidé que personne ne gâcherai ma rando, je suis là pour profiter, pas pour me prendre la tête.

 

 

On fait un allé/retour au pic de l’aigle et belvédère des 4 lacs, le sentier longe la route mais il y a bien un sentier (on ne marche pas sur la route).

En haut, on retrouve la copine mais il y a un parapentiste donc j’interdis les chiens de bouger de peur qu’ils courent sur la toile étendue par terre… c’est comme lâcher des éléphants dans un magasin de porcelaine.

Aux belvédères une belle vue s’offre à nous.

 

On redescend et la c’est le drame. Un big chien blanc d’au moins 50 kg s’échappe de sa cour non cloturée (en présence de ses propriétaires) et se jette sur Iron qui pour une fois est attaché, c’est la bagarre…

quelqu’un nous ouvre pour qu’on se réfugie dans le garage, le temps que la famille rattrape leur chien… Iron n’est pas blessé du moins c’est ce que je crois…

Car plus loin en direction du lac de Bonlieu, Il boite de plus en plus, je lui enlève le sac de bat pour le soulager.


Heureusement le camping de l’abbaye *** est ouvert (le camping du marais, au centre équestre, n’accepte pas les cartes bancaires et il est plus proche de la grande route par contre les chiens sont gratuits)

Avec la chasse j’ai peur de dormir n’importe où, je serai plus rassurée au camping et si Iron ne va pas, ça sera plus facile de nous trouver s’il faut faire intervenir un véto ou qu’on vienne nous chercher.

Le soir dans la toile de tente je découvre les blessures d’Iron au niveau des oreilles, après avoir appelé le véto de garde samedi soir, prévu si besoin un rapatriement à la voiture avec l’aide de mes parents, la soirée passe vite, demain matin on doit rappeler le véto.

3ème jour : Bonlieu – Doucier

Je tourne en rond, j’attends une heure décente pour recontacter le véto de garde comme il m’a demandé de le faire, finalement on continue la rando et on se rendra au véto dès que possible.

Ce matin on commence par le lac de Bonlieu, j’aime beaucoup ce lac, il est à mon gout plus sauvage que le lac d’Ilay et les lacs du Maclu, il est très beau à photographie. Il me fait un peu penser au Lac d’Antre.

 

Nous sommes arrivés à la moitié de notre rando, maintenant on reprend le chemin direction le Lac de Chalain en passant par le belvédère de la dame Blanche.

 

Du Belvédère au village de Saugeot nous avons été accompagné par de supers compagnons : Vouglans le Monthiou, chambre d’hôte, gîte d’étape, organisation de randonnée à cheval, location de cheval et d’âne, ils se trouvent vers Pont de Poitte sur l’itinéraire du Tour du lac de Vouglans.

De Saugeot nous gagnons le bord du lac de Val, le chemin est tout à l’ombre et les chiens peuvent se baigner autant qu’ils souhaitent.

 

Au fil des km Iron à de plus en plus mal à la patte, on s’arrête je lui enlève le sac de bat et on continue jusqu’au village de Chambly où il faudra prendre une décision. L’abandon et le rapatriement à la voiture est inévitable, on rejoins la route des cascades du hérisson pour qu’on viennent nous chercher.

On aurait du continuer par le lac de Chambly, on aurait dormi à Doucier (camping des Merilles) pour qu’Iron puisse se reposer et finir tranquillement le lendemain en passant par les belvédères aux alentours de Doucier au dessus du lac de Chalain et ensuite regagner les rives du lac de Chalain et la voiture.

On fera la partie manquante dès qu’Iron ira mieux : le véto lui à fait une piqure anti-inflammatoire mais vu les antécédents d’Iron au niveau des cervicales il a fallut l’emmener chez l’ostéopathe pour remettre tout ça… 8 jours la 1ere séance, il n’est pas entièrement remis, il faudra surement une 2ème séance.


En Bref :

Une randonnée très intéressante puisqu’elle regroupe de nombreux lieux incontournables du Jura, à faire hors saison pour moins de fréquentation.

Temps à consacrer :
Pour les bons marcheurs, il est possible d’effectuer la boucle en 3 jours, si vous voulez profiter un peu plus notamment des restaurants et des nombreux hébergements possibles sur cet itinéraire, prenez le temps de l’effectuer en 4 jours.

Les plus :
– Les nombreux hébergements et restaurants, ce qui permet de partir avec un sac plus léger
– Parcours très intéressants regroupant les incontournables du Jura
– Les nombreux points d’eaux et baignades notamment pour les chiens
– Alternance du type de chemins et de l’ombre

Les moins :
– Haute fréquentation notamment beaucoup de gens avec des chiens
– Les chiens doivent être attachés à pas mal d’endroits (cascades, tour des lacs, en fait tous les endroits hautement fréquentés)
– difficile de trouver de beaux coins tranquilles pour le bivouac


L’itinéraire :

Télécharger la trace GPX
Télécharger le PDF

 

4 réflexions sur “Sur les traces du GR559

  1. Bonjour
    Nous souhaitons effectuer ce GR en août. Les gîtes /refuges acceptent ils tous les chiens ?
    Est il possible de se restaurer sur le chemin ? Ou mieux vaut il privilégier la nourriture sac à dos?
    N’y a t il pas de risque à laisser sa voiture 4 jours sur le parking ?
    Le circuit est il adapté pour des débutants ?
    Cordialement.
    Merci d avance

    Marion

    • Bonjour,

      Il faut contacter chacun des établissements, c’est préférable car non ils n’acceptent pas tous les animaux. Je ne peux pas vous donner la liste des établissements dans laquelle ils sont acceptés car je n’ai encore pas travailler dessus…

      C’est des endroits très touristiques, il y a de nombreux restaurants, snack, etc … vous trouverez de quoi acheter dans les épiceries des campings s’il n’y a pas de magasin dans les villages traversés.

      Le risque 0 n’existe pas mais je n’ai jamais eu de problème pour la voiture.

      Pour la rando, il suffit d’adapter les étapes (journées) à son niveau de marche mais elle n’est pas difficile.

  2. Bonjour

    Nous sommes un jeune couple avec un chien qui aimerions faire ce GR cet été.
    Nous sommes tous les 2 débutants ; est il faisable pour nous pour une première ? Faut il se donner unpoint de chute chaque jour ?
    Comment s’organiser ? Les nuits en refuge de réservent elles ? Acceptent ils les chiens ?
    Nous venons des Yvelines. Que conseillez vous ? Venir en voiture et laisser la voiture le temps du parcours ? Ou venir en train et se débrouiller ensuite ?
    Merci d’avance !
    Marion ; Julien et Malya

    • Bonjour, je réponds avec pas mal de retard.

      Cette randonnée n’est pas difficile et peu convenir à des débutants, il suffit simplement d’adapter les étapes à son niveau de marche.

      Il n’y a pas de « refuge » mais plutôt des gites d’étapes, hôtels, etc… je ne sais pas si les chiens sont acceptés, il y a aussi beaucoup de camping et eux acceptent les chiens.

      Personnellement je préfère me déplacer en voiture qu’en train…

Laisser un commentaire