Dent de Rossanaz et Mont Colombier

Ça faisait bien longtemps qu’on avait pas fait un petit tour dans les Bauges. J’adore ce massif et ce malgré les réglementations concernant les chiens car il a cet air de « Terre reculée sauvage ». En hiver entre les roches impressionnantes, on peut facilement y trouver des étendues de neige immaculées, loin de la foule des domaines skiables Alpins et ces espaces sauvages sont de plus en plus difficiles à trouver.

Le Mont Colombier est une randonnée magnifique mais assez technique, la dent de Rossanaz (sa croix et sa table d’orientation) est plus facile d’accès. Je ne recommande pas cet itinéraire à un randonneur débutant ou un chien non habitué à la montagne.  Un petit passage aérien nécessite l’usage des mains.


12.5 km D+1300m et des montagnes plein les yeux !

Départ d’Aillon le Vieux (parking de l’église), c’est le moment de faire le plein d’eau potable car il n’y en aura pas avant de redescendre à la Bottière. Seul les chiens auront de quoi patauger.

On a à peine quitté le village que le panneau du Colombier est couplé d’un panneau « chien en laisse ». Génial !

1

Par une bonne grimpette dans la forêt, on rejoint le col de Rossanaz mais juste avant le col un nouveau panneau indiquant la présence de troupeau et de patou… 2ème génial


Au col on prend à gauche pour monter à table d’orientation et la croix de la Dent de Rossanaz. Et là, c’est un vrai Génial ! La vue est super et en plus il n’y a plus de troupeaux. 🙂


On revient sur nos pas, on descend au (tout) petit lac pour que les toutous se rafraichissent, on passe par la grotte du mineur puis on rejoint le col du Colombier. Je ne suis pas allée voir la grotte mais après avoir vu des photos sur internet, je regrette …


Puis on commence la monté pour gagner le sommet du Mont Colombier. un petit passage délicat et un peu aérien, je redétache les chiens pour qu’ils soient libre de leur mouvements et moi aussi.


Au sommet la vue est juste énorme ! un très fin nuage coupe le Mont Blanc sur la Hauteur mais permet tout de même de le voir dans son intégralité.


On redescend par le même chemin, puis on se dirige à au gauche vers le chalet de Rossane, un peu en dessous les chiens pourront de nouveau se baigner.


Du Chalet de Rossane il faut prendre à droite (panneau bois indiquant la Bottière) et non la piste qui va au col de la cochette. Un peu plus bas,juste avant que le chemin remonte en direction de la piste il faudra le quitter pour continuer de descendre, il y a un sentier mais au départ il est peu visible.

Arrivé à la Cave (ruines + vieux chalet) on retrouve du balisage jaune + losange jaune et on attaque la descente à travers la forêt.


A la bottière il y a de l’eau potable, il faut suivre la route pour retourner au village d’Aillon le vieux.


En bref :

Le Mont Colombier est une randonnée magnifique mais assez technique.
La dent de Rossanaz (sa croix et sa table d’orientation) est plus facile d’accès.

Je ne recommande pas cet itinéraire à un randonneur débutant ou un chien non habitué à la montagne.  Un petit passage aérien nécessite l’usage des mains.

Le temps à consacrer :
une journée

Les plus :
– plusieurs point d’eau
– l’intérêt (grotte)
– points de vue exceptionnels

Les moins :
– la difficulté technique
– réserve : obligation d’attacher les chiens du début à la fin
– période d’estive : troupeau + patou
– le retour par la route


L’itinéraire :

Télécharger la trace GPX
Télécharger le PDF

Laisser un commentaire