Le Parmelan par le col de Pertuis

Une éternité que je ne suis pas allée au Parmelan, massif des Bornes (Hte Savoie) ! c’est d’ailleurs un peu emprise de nostalgie que je reviens ici car la 1ere et dernière fois que j’y suis montée c’était avec mon Pyrénéen préféré quand j’habitais encore Annecy.

Faire cette randonnée un dimanche après-midi de grand beau temps… c’est pas la meilleure idée que j’ai eu … sachant que c’est un peu la balade Annecienne du dimanche après-midi.

Cet endroit est juste : SUR-FRÉQUENTÉ que ce soit par les humains mais aussi par les chiens. Je n’ai jamais vu autant de monde sur une rando ! Et en même temps je n’ai jamais vu autant de monde si ouvert et positif à l’égard des chiens.



Plusieurs départs et plusieurs boucles sont possible pour faire le Parmelan, pour celle-ci je suis partie du parking de Saugy, la Blonnière, commune de Dingy-Saint-Clair (74).

Les couleurs de l’automne sont omniprésentes et qu’est-ce que c’est beau !

Du Parking de la Saugy direction la tête du Parmelan en passant par le le Petit Montoir sans passer par le chalet Chapuis.

Il est tout à fait possible de passer par le Grand Montoir, passage plus difficile et plus aérien que le Petit Montoir mais beaucoup plus joli. Pour le coup, j’ai pris le Petit Montoir sans trop réfléchir car l’autre chemin était pas mal encombré. Je regrette un peu ce choix car cet itinéraire est moins beau…

 


Arrivé vers le refuge du CAF et la tête du Parmelan, la vue se dégage totalement à 360°

A cause de la forte chaleur (bien qu’on soit en automne) c’est brumeux, mais la lumière du soleil d’Automne rend cet aspect « mystérieux » dont seul l’Automne à le secret.

On profite du soleil, de la vue, on traine, les chiens se roulent et font les fous et oui car ici, pas besoin de les attacher !

 


On reprend le chemin, pour le retour au parking on passe par le Col du Pertuis puis on suit ensuite la direction de « La Blonnière » pour retourner au parking. Le sentier du Pertuis est difficile. Et pour preuve de la difficulté, sur le retour nous n’avons croisé qu’une personne et n’avions personne devant ni derrière nous ! Plusieurs passages sont techniques et nécessitent l’usage des mains.

 

Malgré l’hyper fréquentation je reviens les étoiles plein les yeux car en plus des paysages somptueux d’Automne, Iron et Mug ont été vraiment super obéissants, je suis très fière d’eux. Iron a réussi a passé une dalle verticale d’au moins 1m30 avec peu d’espace et là j’étais très fière de lui car ce n’est pas un chamois né.

Le comportement d’Iron avec les autres mâles n’a pas trop changé et ça c’est vraiment un bon point après l’attaque qu’il a subit il y a peu.

Mug adore les sentiers, car c’est tellement serré que quand un autre chien passe, il peut le renifler sans bouger et donc sans désobéir et se faire engueuler.

 


En Bref :

Une randonnée Technique, sur-fréquentée mais agréable. Ne pas prendre l’itinéraire du Pertuis si on est débutant (Préférer l’aller/retour par le Petit Montoir).

Pour ce qui est de la sur-fréquentation : Je pense qu’il vaut mieux choisir l’itinéraire bien plus long comme par exemple : depuis le parking en dessous la Grotte de la Diau. Cet itinéraire passe notamment devant plusieurs grottes (dans lesquelles il vaut mieux éviter de s’aventurer car il y a déjà eu des accidents). Où éventuellement éviter les jours et périodes d’affluence.

Temps à consacrer :
une journée entière avec pique-nique, ou longue demi-journée

Les plus :
– l’accès
– le panorama à 360°
– randonnée modulable pour différents niveaux
– aucune réglementation (chiens libres)

Les moins :
– la sur-fréquentation
– unique point d’eau vers la Croix Pradier


L’itinéraire :

Télécharger la trace GPX
Télécharger le PDF

Laisser un commentaire