Lac de Peyre et Grotte de Montarquis

ça faisait très longtemps que le Lac de Peyre sur la commune du Reposoir (Hte Savoie) me faisait de l’œil pour que j’aille lui rendre une petite visite mais à cause de la surfréquentation et de la présence de troupeaux avec patous je n’avais encore jamais trouver le moment propice.

Cette semaine, avant le retour de la pluie, c’était le moment où jamais d’y aller. Malheureusement les moutons sont toujours là et les patous aussi.


Départ du Col de la colombière, les chiens sont attachés dès le départ, le chemin est joli et on arrive rapidement  au chalet de la Colombière (ferme d’alpage avec vente de fromage).

Sur le chemin, je croise le berger qui m’indique où je peux détacher les chiens et la position du troupeau avec les patous.

Depuis le chalet, je me dirige d’abord vers le Lac de Peyre afin de profiter de la pleine luminosité du début d’après midi pour faire les photos. Le troupeau d’après ce que j’ai compris est au dessus du lac.
Le chemin monte rapidement, quelques passages un peu technique mais sans réelle difficulté. La montée est tout de même un peu raide.

On arrive au Lac, le troupeau est juste là, 3 patous dorment comme des Loire mais le 4eme donne l’alerte, ils sont 3 à venir nous repousser mais ils sont cool car finalement une fois qu’on a reculé ils sont retournés se coucher et nous on laissé accéder à une partie du lac. dommage qu’ils soient couché sur le coté gauche du lac car les photos auraient été plus jolies prises de cet endroit…

On devait aussi monter à la pointe de Balafrasse mais du coup nous nous sommes arrêtés au Lac pour ne pas énerver les patous.

Aucun problème pour les humains, j’ai pu passer vers eux (sans les chiens que j’avais mis en absence dans la zone tolérée par les patous)

Il n’est pas trop tard, on quitte le lac pour aller à la grotte de Montarquis. Pour ça, il faut redescendre jusqu’au chalet de la Colombière par le même chemin qu’à la montée.

 

Une fois arrivé au Chalet de la Colombière, il suffit de suivre le balisage « Grotte du Montarquis », on passe un portillon qui entre dans un autre alpage, il n’y a plus de troupeau de ce coté (à cette période de l’année), les chiens peuvent être enfin libre.

Les lumières de fin d’après midi illuminent les prairies d’une couleur d’or dont seul l’automne à le secret.

Arrivé dans la combe il faudra se diriger sur la droite, pour longer les roches (le chemin est assez raide et roulant, les batons ne sont pas de trop.

lacpeyre30
Arrivée dans la combe, il faudra longer les roches de droite

Il est aussi possible de continué tout droit et de faire une petite boucle dans la combe.

La grotte est grande et la vue depuis l’entrée est super. La lumière commence sérieusement à diminuer, il est temps de rejoindre la voiture au col de la Colombière en refaisant le chemin inverse.

Ce sont des beaux endroits mais c’est vrai qu’à cause des patous, je n’ai pas pu faire ce que j’avais en tête (itinéraire et photos) du coup je reste un peu sur ma faim. A refaire mais quand les troupeaux ne peuplent plus les montagnes.


En Bref :

C’est très joli, mais il faut vraiment bien choisir le moment pour éviter les troupeaux et la sur-fréquentation. Dommage aussi que ce soit 2 allés/retour et pas une boucle…

Temps à consacrer :
Une demi-journée à une journée suivant le niveau de marche.

Les plus :
– bel endroit pour photos
– pas beaucoup de dénivelé (si on fait uniquement le Lac ou uniquement la Grotte)
– pas de grosse difficulté, faisable pour des débutants et des enfants

Les moins :
– Présence de troupeau (moutons) avec chien de protection
– Chiens tenus en laisse
– Surfréquentation du lieu
– pas de boucle : chemin en allé/retour


L’itinéraire

Télécharger trace GPX
Télécharger le PDF


Ain (15) Autres Pays (2) Autres Régions (2) Blog (20) Doubs (1) Haute Savoie (18) Isère (2) Jura (24) Massif des Aravis (2) Massif des Bauges (2) Massif du Chablais (3) massif du Jura (34) Massif du Mont Blanc (1) Massif du Taillefer (1) Matériel (5) Protection animale (5) Rando "normale" (46) Rando-baignade (11) Randonnée & Voyage (13) Randonnées (65) Rando raquettes (11) Revermont (1) Savoie (2) Suisse (2) Trek / rando bivouac (10) Vie quotidienne (5) Voyages & Escapades (6)


absence de troupeau (23) Ain (12) avec un chien (1) Bauges (2) Bornes-Aravis (12) cascade (13) Chartreuse (1) D+/- entre 500 et 1000m (17) D+/- entre 1000 et 1500m (9) D+/- entre 1500 et 2000m (3) D+/- inférieur à 500m (17) D+/- supérieur à 2000m (2) distance de marche supérieure à 30km (3) distance entre 5 et 10km (5) distance entre 10 et 15km (25) distance entre 15 et 20km (8) distance entre 20 et 25km (3) distance entre 25 et 30km (2) distance inférieure à 5km (2) Espagne avec un chien (1) grotte (2) Haute-Savoie (13) Isère (2) Jura (18) lac (12) massif du Jura (31) micro-aventure (1) niveau difficile (6) niveau facile (34) niveau intermédiaire (6) présence d'eau : Faible (16) présence d'eau : Haute (9) présence d'eau : Moyenne (15) présence d'eau : Néant (7) présence de chien de protection (5) présence de troupeau (20) rando-baignade (4) randonnée normale (28) raquettes (10) Road-Trip (3) Savoie (1) ski de rando (3) Suisse (2) Titrage antirabique (1) trek / rando bivouac (8)

4 réflexions sur “Lac de Peyre et Grotte de Montarquis

  1. Bonjour, vous semblez avoir beaucoup souffert de la présence du pastoralisme lors de votre balade au lac de Peyre, alors, soyez satisfaits, heureux, soulagés, tout ce que vous voulez, à cause de toute cette méconnaissance sur le travail, sur la vie en alpage d’un troupeau, des bergers, des chiens,sur toute la rudesse mais aussi la beauté de cette vie,sa place,son utilité, soyez heureux,à coups d’insultes, d’incivilites de rejets, les hommes, les animaux ont été mis à terre, ils ont dû déserter pour sauver leur peau, seule restera la surfréquentation.
    Séraphine
    • Bonjour,

      Je pense que vous avez une bien mauvaise interprétation de la chose.

      Car je suis de ces personnes qui pensent que la nature est assez grande pour être partagée et que chacun y trouve sa place.

      Je ne suis pas de ceux qui souhaitent interdire ou se débarrasser de ce qui les dérange.

  2. Quelle chance vous avez d’être prêt de secteur tel que celui décrit ci-dessus ! Belles photos et chiens heureux !

    • C’est jolie mais c’est loin d’être le meilleur endroit pour les chiens vu la présence de troupeaux de moutons et patous, les chiens sont à l’attache tout le long ou presque…

Laisser un commentaire