Les curiosités du Mont Bayard

Capitale de la Pipe et du Diamant, ses Monts alentours la dominent de plus de 500m de haut, telles des forteresses, regorgeants d’histoires et de légendes. Prénommée Saint Oyand, elle pris cependant son nom définitif vers le XVIe siècle. C’est en 1160, que le corps de Saint Claude fut retrouvé intact, bien que décédé en l’an 699 soit plus de 450 ans avant. Le culte voué à Saint Claude le Thaumaturge dont les reliques seraient à l’origine de nombreux miracles laisse une véritable empreinte à cette Ville qui porte désormais le nom de Saint-Claude (39200).

Aujourd’hui sur les traces des ermites et des pèlerins d’antan, nous partons à la découvertes des curiosités du Mont Bayard et de ses alentours.

Bien que tout mon respect, je n’ai qu’une chose à dire : « Oh Vingt Dieux !  » comme on dit ici (mauvais pèlerin que l’on ferait), ça c’est une rando qui m’a donné du fil à retordre !

  • 4, c’est le nombre de fois que j’ai dû faire cette rando pour avoir ENFIN l’itinéraire exacte et éviter de vous perdre. (problème de gps, d’indications, etc…)
  • 5, c’est le nombre de chutes sur cet itinéraire, du coup pour la dernière, j’ai changé le sens du parcours et j’ai aussi troqué mes chaussures de rando contre mes chaussures de trail.

Départ depuis le parking du Stade Serger à Saint-Claude (39200)

On prend la direction de la salle des fêtes en centre ville, étrange pour commencer une rando ?! mais les choses se cachent souvent là où on ne les cherche pas.

Arrivé à la salle des fêtes il faut prendre les escaliers qui se trouvent entre celle-ci (n°10) et le n°8 puis suivre le balisage jaune qui est assez tranquille jusqu’à la Grotte Ste Anne.

Sur le chemin de la grotte, on fait un 1er petit détour au belvédère de l’Ermitage, qui se trouve non loin en contrebas de la grotte. Cet endroit fut occupé dès le XIIIe siècle par des Ermites, on peut encore voir les ruines de la chapelle de l’Ermitage juste avant d’accéder au belvédère du même nom qui fut construit pour surveiller la ville et alerter les habitants en cas d’incendie.

On revient sur nos pas pour prendre la direction de Chaumont, on arrive rapidement à la Grotte Sainte Anne. La légende raconte que l’eau de la grotte serait miraculeuse, soignant les maladies des yeux. Le roi Louis XI s’y abreuva et Iron aussi !

Après avoir visité la grotte et avant de poursuivre la rando, il vaut mieux tomber la chemise parce que la montée au sommet du Mont Bayard est loin d’être une balade une santé malgré sont petit 907m au point culminant.

On monte les escaliers en fer, juste après la grotte, ils sont assez abrupts et pourraient rebuter certains chiens. Juste après on entame la partie la plus difficile de la randonnée à la fois sportive et technique, l’usage des mains sera parfois nécessaire.

Sur le chemin la vue sur Saint Claude est impressionnante, avec le soleil en plein sur l’appareil … difficile de faire des photos convenables de ce beau paysage.

Arrivé au croisement, on suit la direction de la cabane (balisage jaune) jusqu’à l’abri. J’adore cette endroit, l’abri à son charme et la vue est super, peut être un endroit idéal pour des photos de nuit.

On continue sur le sentier balisé qui descend en direction de Chaumont, arrivé aux barbelés, on traverse un parc à ânes, ils sont assez têtus et peuvent bloquer le passage juste pour être sûr d’avoir des caresses. Juste après on atteint la route, on suit toujours la direction de Chaumont.

Au village de Chaumont, on suit la direction de la Cascade Queue de Cheval jusqu’à la passerelle en bois d’où on voit la cascade. Il faut faire un petit aller/retour pour aller jusqu’aux pieds de la cascade.

Puis on continue sur le chemin balisé en direction de Montavoix. Arrivé à Montavoix, on poursuit en direction de Saint-Claude – la fontaine aux oiseaux. Le chemin passe au milieu d’un parc à chevaux, il faut bien refermer la clôture derrière soi. On descend jusqu’à atteindre la passerelle en fer qu’on traverse pour rejoindre la Fontaine aux Oiseaux.

De la Fontaine aux Oiseaux, un aller/retour à la cascade Queue de l’âne s’impose.

On regagne le parking en suivant le balisage en direction Saint-Claude


En Bref :

Une rando plus qu’intéressante avec beaucoup de points d’intérêts mais qui requiert un bon niveau de marche.

Attention en plein été, la présence de serpents est plus que probable sur le parcours qui monte au Mont Bayard et la chaleur doit y être étouffante.

Je conseille fortement de faire cette rando dans le sens des aiguilles d’une montre.

Temps à consacrer :
Une grosse demi-journée

Les plus :
– nombreux points d’intérêts
– paysages contrastés
– facilité d’accès
– baignade pour les chiens en fin de rando
– passage parc à chevaux et ânes

Les moins :
– fréquentation élevée aux points d’eau et à la grotte
– environ 1,5 km à faire en ville
– passages techniques et sportif
– forte probabilité de serpents (saison été)

A proximité :
Les Gorges de l’Abime
– cascades du Flumen
– etc…


Itinéraire

Télécharger la trace GPX
Télécharger le PDF

Une réflexion sur “Les curiosités du Mont Bayard

  1. Belle randonnée effectuée ce jour avec de multiples points de vue. La montée vers le Mont Baillard est en effet un peu raide pour ensuite bien apprécier le parcours sur la large crête du Mont Baillard. j’ai également bien aimé la cabane de Chaumont qui est peu insolite.
    A Chaumont j’ai poursuivi tout droit en direction de Saint Claude (j’avais déjà parcouru les environs des cascades il y a peu) : le parcours n’est pas désagréable au final (sans être trop en milieu urbain).
    Au final, merci !

Laisser un commentaire