Le Pas du Roc

Ça fait longtemps que j’avais repéré ce passage, après avoir demandé sur un groupe facebook de randonnée canine,  la confirmation que ça passait avec des chiens, il fallait attendre les beaux jours pour se lancer dans cette « randonnée vertige » !

Il est enfin temps de prendre ce « chemin » mythique ! Direction Thorens-Glières en Hte Savoie, le départ de la rando s’effectue au bord de la route qui monte au plateau des Glières, il y a un panneau bois sur la gauche indiquant le Pas du Roc puis juste après il y a un petit parking sur la droite.


Le début du sentier évolue en lacet dans la forêt, puis on arrive à la partie aménagée. Le chemin est assez large mais à flanc de falaise avec pas mal de gaz. Les chiens doivent être totalement sous contrôle ou attachés, il ne faudrait pas qu’une personne ait peur des chiens et tombe…

Une mauvaise surprise nous attend après avoir passé la dernière passerelle, puisque nous sommes accueilli par un panneau « obligation de tenir les chiens en laisse » zone de protection du Tétras. Il sera possible de relâcher les chiens plus haut en arrivant sur le plateau mais à vrai dire au milieu des vaches c’est peut être pas la meilleure des solutions non plus.

Arrivé au champs laitier (pâturages de vaches, vachement curieuses) il y a de nombreuses possibilités pour continuer la rando, comme par exemple :

  • la pointe de Sous Dine par le Col de Landron, le pas de la truie contient une dalle voir des pas de désescalade,
  • le plateau des Glières (facile),
  • La Roche Parnal est à éviter car le col du câble = passage aérien façon via ferrata et col du freu contient une dalle à passer.

On devait monter à la pointe de Sous Dine mais le brouillard et les vaches m’ont découragé, on a donc fait un petit tour au champs laitier puis on est redescendu par le même itinéraire.

 

Le Pas du Roc n’est pas empruntable en hiver ou par mauvais temps, enfin il vaut mieux l’éviter pour des questions de sécurité. Par contre la Pointe de Sous Dine reste accessible en partant depuis les Cheveniers voir le topo hiver ici.


En Bref :

Le Pas du Roc seul n’est pas une rando, mais à lui seul il vaut le détour !

Je conseille pour les marcheurs réguliers d’enchainer avec la pointe de Sous Dine où le panorama est splendide, rien de bien compliqué en passant par le Col de Landron et la pierre Taillée mais ça fait un peu de dénivelé.

Temps à consacrer :
moins d’une demi-journée

Les plus :
– l’intérêt et la beauté du lieu
– rando modulable
– pas de difficulté particulière
– présence d’eau

Les moins :
– être très prudent avec les chiens
– obligation d’attacher dans la zone de protection pour les Tétras
– troupeaux de vaches au champ laitier
– pas praticable en toute saison


L’itinéraire

pas du roc technique.jpg

Télécharger la trace GPX
Télécharger le PDF

Laisser un commentaire