Mont July et cascade de la Vallière

On part pas loin de la maison, dans un lieu où nous n’avons pas l’habitude d’aller : Le Revermont, premiers ou derniers contreforts du Massif du Jura, aux portes de la Bresse.

La randonnée c’est surtout pour ça, pour découvrir ou redécouvrir des endroits qu’ils soient près ou loins, on arrive toujours à trouver des endroits dont on ne soupçonnait pas la beauté ou bien même l’existence.


On commence par un petit tour à la cascade de la Vallière (Ceyzériat, 01250), j’avais envie de faire des photos bien que ce ne soit pas la bonne période pour aller voir des cascades !


C’est un petit tour qui fait moins de 2 km et qui est très intéressant puisqu’on y trouve aussi des grottes.


On reprend la voiture pour se garer non loin de la passerelle des vendangeurs qui saura notre point de départ pour un tour de 12km autour du Mont July.


On gagne rapidement le chemin de crête qui offre de beaux points de vue sur la Bresse. Attention aux petites failles et petites falaises, le GR59 passe juste à coté de la route, c’est un sentier.


On arrive aux vestiges de Saint Julien de Roche il y a une personne au téléphone appuyer sur la croix, je ne prends pas de photos, j’essaie de la prendre de plus loin même si on ne voit pas les vestiges de l’église… Elle met le téléphone de coté et me demande pourquoi les chiens ont cet accoutrement de fluo et de clochettes. La chasse a commencé depuis 1 semaine maintenant, mieux vaut être prudent.

20

Pas longtemps après on atteint Notre dame des Conches, il y a un gros barbecue et l’ancien presbytère à été transformé en abri (ouvert) pour pouvoir manger à l’abri.


On descend de l’autre coté au village de Ramasse, on gagne le col de la Pérouse puis on passe par l’abri des maquis avant de redescendre vers la voiture.


Dans le Revermont la Pyrale des buis fait vraiment de gros dégâts, ses chenilles suspendues par des fils peuvent envahir les chemins bordés de buis, c’est pas très ragoutant… mais pas de panique elles ne sont pas urticantes et ne représentent aucun risque pour l’homme et les chiens.


En bref :

Une jolie petite rando intéressante et sans difficulté, il y a pas mal de petites portions de goudron mais moi qui n’aime pas ça d’habitude, sur cette rando ça ne m’a pas dérangé.

Temps à consacrer :
demi-journée

Les plus :
– facilité
– les points d’intérêts et points de vue
– pas de réglementation concernant les chiens

Les moins :
– unique point d’eau à Ramasse
– plusieurs passages sur goudron
– exposé au soleil


L’itinéraire :

Télécharger la trace GPX
Télécharger le PDF

Laisser un commentaire