Cascade du petit Gland

Son nom me fait penser aux écureuils qui cachent des glands pour avoir une réserve de nourriture pendant l’hiver mais les oublient ou les perdent, c’est ainsi que poussent les chênes.

Alors comme des écureuils partons à la recherche de cette cascade du Petit Gland qui est bien cachée dans la forêt et peu fréquentée.


On se gare à Serrières sur Ain, au bord de l’Ain (proche de la mise à l’eau pour les bateaux), le départ du chemin est un peu plus loin dans la rue « sur le Moulin » mais il n’y a pas de place pour se garer.

On monte par un chemin facile, avant d’arriver à une intersection avec une petite route. De là aucune indication pour se diriger vers la cascade, une carte ou le GPS est indispensable.

Le sentier qui descend à la cascade est en sous-bois et il peut être très glissant (boueux).

Le jour de balade il n’y avait pas d’eau, la cascade était sèche.  Quand nous y sommes retournés pour la voir avec de l’eau, il s’est mis à pleuvoir fortement je n’ai donc que des photos prises à la Gopro … bien moins jolies. La vidéo en fin d’article est plus sympa et donne un meilleur aperçu.

On revient un peu sur nos pas pour suivre le sentier qui descend le long du cours d’eau, si le début est facile, ça se complique assez rapidement. Traversant parfois le cours d’eau, les pierres sont extrêmement glissantes, c’est même dangereux, ce sentier est très sauvage, pas forcément évident à lire, il y a même des échelles.

Le coin est vraiment joli avec pleins de « petites » cascades qui étaient sèches ce jour-là. Quand on est retourné à la cascade pour la voir avec de l’eau, je n’ai pas tenté de repasser par ici, il pleuvait fortement et j’étais déjà tombée quand c’était sec alors avec la pluie je n’ose même pas imaginer …

On retrouve ensuite un sentier plus praticable qui rejoint la source bleue.

De là, le chemin devient facile et il y a de l’eau même par temps sec (ça reste tout de même à confirmer en cas de grosse sécheresse).

Voilà pour cette petite balade ! Bien sympathique mais il faut vraiment faire attention…


En Bref

C’est une petite balade très sauvage mais aussi dangereuse par endroits car c’est extrêmement glissant entre la cascade et la source bleue.

Pour faciliter un peu il est peut-être préférable de faire le parcours dans l’autre sens afin d’avoir les échelles dans le sens de la montée.


Moins d’une demi-journée


– Peu fréquenté / sauvage
– Chien libre
– Présence d’eau
– Possibilité de se baigner dans l’Ain


– Mal balisé
– Dangereux par endroits (très glissant)
– Difficile (échelles)


Le Mont Balvay
La Balme Griva
Au fil de l’Oignin
Mont July et cascade de la Vallière
– Autres rando mais encore pas sur le blog


L’itinéraire

Télécharger la trace GPX
Version imprimable non disponible

Laisser un commentaire