La Balme Griva


En ce 2ème jour de l’année, on a commencé notre journée en prenant un RDV ostéopathe à notre cabinet de véto préféré.

Iron avait surement très envie de leur souhaiter la bonne année, ça fait tellement longtemps qu’il n’a pas vu les véto, qu’ils devaient lui manquer.

Il a une boiterie très prononcée à froid depuis hier soir, j’avais déjà un doute avant hier alors qu’il trainait des pattes lors de notre sortie trail.

Sur Iron, les boiteries sont difficiles à voir car depuis une grosse coupure au niveau du carpe et surement l’incompétence de la véto qui le suivait à l’époque, Iron a gardé une boiterie plus ou moins prononcée selon les jours.

Aujourd’hui on devait JUSTE faire une sortie photos pour profiter du beau temps et peu marcher…

MAIS c’est sans compter sur la grande volonté d’Iron qui avait décidé de poser sur toutes les photos, qui aboyait parce que je n’avançais pas, qui jouait avec les bouts de bois juste devant mon objectif … et qui escaladait les cascades (non sans mal) juste pour me suivre alors que je lui demandais de m’attendre sur le chemin …

Et chaque fois que je lui demandais « On rentre ou on continue ? » il partait sur le chemin opposé à la voiture (habituellement s’il veut rentrer il repart à la voiture sans m’attendre si celle-ci est assez proche).

Sacré casse-cou****. mal à la patte mais pas à la caboche !


C’est sur la route du retour qu’on a décidé de s’arrêter à Corveissiat (01)  ou plus précisément dans le grand virage sur la départementale qui rejoint Corveissiat à Thoirette.

On prend l’unique chemin qui descend en direction de la reculée et de sa grotte, jusqu’à arriver au cour d’eau  « La balme Griva » et un petit croisement – on monte à droite en direction de la grotte juste par curiosité mais bien entendu rien a changé depuis la dernière fois.

On revient sur nos pas en redescendant par escaliers et on continue sur le sentier balisé jaune, il évolue le long du cour d’eau jusqu’à une passerelle en bois qu’on traverse.

Il suffit de suivre l’unique chemin balisé jusqu’à arriver à la petite route. On prend à gauche et on suit le panneau d’indication « parking grand virage » au prochain croisement il suffit de tourner à gauche  pour retourner au parking de départ.

 


En bref

Une promenade agréable au fil de l’eau. Il y a pleins d’autres choses à voir dans le secteur.

Temps à consacrer :
moins d’une demi-journée

Les plus :
– ombragé
– bien balisé
– facile
– chien libre
– présence d’eau

Les moins :
boucle pas vraiment modulable

A proximité :
De nombreuses rando encore non publiées sur le blog


Itinéraire

Télécharger la trace GPX
Télécharger le PDF


Une réflexion sur “La Balme Griva

Laisser un commentaire