Belvédères des Pierres

Aujourd’hui ce n’est pas peu fière que je vous emmène avec moi sur une terre chargée d’histoire, aux portes du département du Jura. Plusieurs fois annexée, passant du Royaume de Savoie au Royaume de France en 1613. Mainte fois pillée et incendiée, elle fut profondément marquée lors de la seconde guerre mondiale, gardant des traces toujours visibles de nos jours avec son château et sa cité martyre.

Cette terre c’est mon village : Dortan (01590) et aujourd’hui je vous emmène au belvédère de la Pierre qui Vire qui offre un magnifique panorama sur le lac de Coiselet confluent de La Bienne et de la rivière d’Ain.


Départ d’Emondeaux, hameau de Dortan (01590)

Le nom Emondeaux provient de « Les monts d’eau », situé au sommet de la montagne dominant le lac de Coiselet, de nombreuses sources s’écoulent pour gagner les eaux du lac.

A l’entrée du hameau, prendre à droite en suivant le balisage en direction de Maissiat, jusqu’à retrouver un large chemin sans indication où il faudra prendre à gauche (hors balisage).

Toujours rester sur ce chemin jusqu’à retrouver le balisage jaune (dans un Y), à cet endroit il faut prendre le chemin qui monte sur la gauche. On suit maintenant la direction de la Pierre qui Vire (aller-retour au belvédère).

On continue en direction de la grange Véra (balisage jaune) puis en direction d’Arfontaine (toujours balisé en jaune) en passant par la grange de bar.

Attention à un moment le balisage est un peu effacé : on arrive à un carrefour avec chemin blanc sur la gauche et le reste n’est que des champs, il faut passer par le champs en suivant la haie de droite, on retrouve le sentier juste au bout de la haie. (pour expliquer de manière plus claire : on contourne simplement le cour d’eau et la haie qui se trouve à notre droite).

Au village d’Arfontaine, suivre le balisage jaune qui passe « Chemin de la Rochette » et suivre la direction de Petit Longchamp. Au parking de petit Longchamp on poursuit en direction d’Emondeaux, le chemin passe par la Pierre du curé où on fera un aller/retour au Belvédère.

Sur le chemin à l’intersection sous les pylônes électriques on peut prendre à gauche pour avoir de nouveau une vue sur la vallée ou continuer tout droit.

Arrivé au Calvaire on continue en direction  de la Vierge de Biesse et Emondeaux afin de regagner la voiture.


 En bref

Une agréable rando où les chiens peuvent être libre tout le long (sauf traversée de village).

Je l’ai fait dans ce sens mais je pense qu’il est plus intéressant de faire la boucle dans l’autre sens, afin de finir en beauté par le belvédère de la Pierre qui vire.

Le temps à consacrer :
une journée ou une bonne demi-journée pour les bons marcheurs

Les plus :
– rando bien balisée et modulable
– aucune difficulté technique
– quelques points d’intérêts notamment le belvédère de la Pierre qui vire
– évolution principalement en sous-bois (ombragé)
– chien libre

Les moins :
– attention aux chenilles processionnaires (il y a des « nids » dans quelques pins)

A proximité :
Camping du lac de Coiselet
camping les Cyclamens
Camping les gorges de L’oignin ***

Au fil de l’Oignin
Des Bourlaches à Vaucluse
Le Tour du Lac de Vouglans
De la Sarsouille à sous les mousses
– Pic d’Oliferne
– et pleins d’autres randonnées à venir


Itinéraire

Attention, risque élevé aux belvédères (non sécurisés)

Télécharger la trace GPX
Télécharger le PDF

Laisser un commentaire