La pointe de Tardevant

En weekend sur La Clusaz, aujourd’hui les chiens et moi partons randonner sur un autre grand classique des Aravis : La Pointe de Tardevant et son lac.

J’ai longtemps hésité à faire la Pointe de Tardevant en boucle par la combe de la grande Forclaz puis descente par la combe de Tardevant. Cependant il est noté qu’il y a un passage bien exposé (au vide) … Je n’ai pas osé suivre ce parcours en étant seule avec les chiens et ayant malgré tout toujours un peu le vertige.


Départ du parking des Alpages, au bout de la route des Confins à la Clusaz, comme pour le Trou de la Mouche (rando que nous avons fait la veille les chiens et moi).

On suit exactement le même chemin jusqu’au chalet de Paccaly.

Ici on a plusieurs options, soit on continue jusqu’au refuge de la Bombardellaz, soit on prend le même chemin que la veille en passant par Paccaly d’en Haut.

J’ai choisi le même chemin que la veille bien que je n’aime pas vraiment passer au même endroit. Tito non plus d’ailleurs car il s’est repris un coup de jus dans la clôture à mouton (c’est à croire que le chemin n’est pas assez large…).

A Paccaly d’en haut, on suit la direction du lac de Tardevant.

Avant de poursuivre il est possible (s’il y a de l’eau) de faire boire les chiens dans la sorte d’abreuvoir qu’il y a à une dizaine de mètres au-dessus en direction de la Combe de Paccaly.

On retrouvera de l’eau un peu plus tard, juste avant d’entrer dans le parc à mouton, un peu avant « Sous Tardevant ».

Le passage pour entrer dans le parc à mouton n’est franchement pas aisé pour les chiens… tout s’est bien passé à la montée, ce qui ne sera pas le cas à la descente.

Un panneau indique la présence de Patou, info ou intox, je ne sais pas.

Arrivé à sous Tardevant on poursuit toujours en direction du Lac de Tardevant. Le parc à moutons n’est pas très long à traverser et on en ressort rapidement par le même type de passage qu’à l’entrée, c’est à dire pas évident pour les chiens surtout s’il sont un peu imposants.

J’ai bien vu les moutons mais pas de patou, je priais pour que Tito se taise et ne se mette pas à faire son chien de chasse en voyant les moutons au bord du chemin😅.

Tito peut se mettre à gueuler avec sa voix de chasse quand il est excité et vraiment en cas de présence de chien de protection je préfère qu’on se fasse vraiment petits.

La montée jusqu’au lac n’est pas compliquée et se fait facilement. L’environnement est vraiment joli.

Après une bonne pause fraicheur au lac, où il peut y avoir pas mal de monde, c’est reparti ! On continue de monter > direction la Pointe de Tardevant ! Le sentier jusqu’à celle-ci est très bien marqué.

Sur le chemin, Iron a trouvé encore mieux que le lac : les névés ! C’est une nouvelle pause qui s’impose pour une séance de roulades, on est pas prêts d’arriver en haut à se rythme. 😅

Après un temps indéfini, on peut enfin reprendre notre ascension vers la Pointe de Tardevant.

Au « col » la vue s’ouvre et offre un magnifique panorama.

Le sentier n’est pas très large pour monter jusqu’à la pointe sommitale et il y a plus de monde ici qu’au trou de la mouche…

De la pointe, je fais une vidéo et on rebrousse chemin par le même sentier avec face à nous cette fois, la chaine du Mont-Blanc. On poursuit sur la ligne de crête pour aller profiter de la vue dans un coins plus au calme.

Sur la photo ci-dessous, la vue sur la chaine du Mont Blanc en face, la Pointe percée à gauche et la combe des fours juste en dessous de celle-ci. Pour voir l’itinéraire de notre randonnée à la Combe des fours c’est par ici.

Vue arrière sur la Pointe de Tardevant où l’on était.

On longe onge le haut de la Combe pour profiter de la vue avant de replonger dedans pour redescendre vers le lac par le même itinéraire qu’à la montée.

On redescend dans la Combe de Tardevant jusqu’au lac par le même itinéraire qu’à la montée.

Du lac on continue de descendre par le même itinéraire qu’à la montée jusqu’à « Sous Tardevant ».

En passant à nouveau par le par à moutons…. sauf que les chiens sont pressés et ne font pas suffisamment attention à la clôture, Iron se prend une châtaigne !

Arrivé au panneau « Sous Tardevant » on prend la direction du refuge de la Bombardellaz afin d’effectuer un semblant de boucle.

On ressort du parc à moutons peu après le panneau d’indications. J’essaie de ralentir les chiens pour qu’ils passent la clôture dans le calme mais bien sûr Iron bourre tout le monde (Tito et moi) pour éviter de se reprendre une châtaigne et du coup c’est Tito qui se mange la clôture et qui se prend le coup de jus.

Depuis ça c’est une hécatombe, Tito a été terrorisé sans comprendre que ce sont les clôtures qui lui ont fait mal … Chaque fois que j’approchais de lui il n’était pas rassuré et une semaine après il n’a toujours pas confiance … En balade il y a parfois des moments compliqués.

Au refuge de la Bombardellaz, on prend à droite en direction des Confins.

Un peu plus loin au prochaines indications, soit on regagne le parking suivant le GRP massif de la Tournette-Aravis (c’est ce qu’on a fait), soit on passe par la Pierre Marquée, Le Gollet, Le Plan pour faire une vraie boucle.


En bref

C’est une belle rando ! Plus jolie que le trou de la Mouche bien que celui-ci vaut quand même le détour.

Pour ceux qui ont vraiment le vertige et ne se sentent pas de faire la pointe de Tardevant, la vue est tout aussi belle depuis le Haut de la Combe.

Le lac est vraiment le bienvenu pour les chiens. Pour ceux qui n’ont pas le vertige il est possible de faire une plus longue boucle et même un bivouac en couplant la randonnée de la Combe des fours à celle-ci.

Il est possible que selon l’avancée dans la saison, les troupeaux soient à d’autres endroits donc prudence avec les chiens.

Je pense que la prochaine fois je tenterai la boucle par la Combe de la Grande Forclaz.

Pour un meilleur affichage de la vidéo : lancer la lecture puis cliquer sur le rectangle en bas à droite afin de mettre en plein écran, pensez aussi à augmenter la qualité.

Une journée
– Le lac est vraiment le bienvenu
– Itinéraire partiellement modifiable
– Beau panorama
– Traversée parc à moutons et potentiellement chien de protection
– Chiens attachés
– Très peu de points d’eau
Le trou de la mouche
La combe des fours
Le lac de Lessy
– Autres : Voir notre carte

Itinéraire

« Plusieurs variantes » sont possibles

Télécharger la trace GPX
Télécharger la version imprimable

Autre itinéraire possible en boucle :

Tardevant en boucle par la Grande Forclaz (visorando.com)


Ain (18) Autres Pays (2) Autres Régions (2) Blog (22) Doubs (1) Haute Savoie (25) Isère (2) Jura (26) massif des Aiguilles Rouges (2) Massif des Aravis (4) Massif des Bauges (2) Massif du Chablais (3) massif du Jura (38) Massif du Mont Blanc (5) Massif du Taillefer (1) Matériel (5) Protection animale (5) Rando "normale" (52) Rando-baignade (11) Randonnée & Voyage (13) Randonnées (76) Rando raquettes (15) Revermont (1) Savoie (2) Suisse (2) Trek / rando bivouac (12) Vie quotidienne (7) Voyages & Escapades (9)


absence de troupeau (32) Ain (15) Bauges (2) Bornes-Aravis (12) Cascade (13) D+/- entre 500 et 1000m (21) D+/- entre 1000 et 1500m (14) D+/- entre 1500 et 2000m (4) D+/- inférieur à 500m (20) D+/- supérieur à 2000m (2) distance de marche supérieure à 30km (5) distance entre 5 et 10km (10) distance entre 10 et 15km (29) distance entre 15 et 20km (9) distance entre 20 et 25km (3) distance entre 25 et 30km (2) distance inférieure à 5km (3) grotte (2) Haute-Savoie (19) Isère (2) Jura (19) lac (12) Massif des Aravis (2) massif du Jura (36) massif du Mont Blanc (5) niveau difficile (7) niveau facile (42) niveau intermédiaire (11) présence d'eau : Faible (19) présence d'eau : Haute (9) présence d'eau : Moyenne (20) présence d'eau : Néant (11) présence de chien de protection (6) présence de troupeau (23) rando-baignade (4) randonnée normale (34) raquettes (14) Road-Trip (5) Sardaigne (1) ski de rando (3) Suisse (2) Trail (1) trek / rando bivouac (9) voyage (2) week-end (2)

Laisser un commentaire