Crêt de la Goutte

Au sud de la Réserve Naturelle Nationale de la Haute Chaîne du Jura culmine le Crêt de la Goutte à 1 621 m. Il est le plus haut sommet du Grand crêt d’Eau (ensemble de plusieurs crêts) mais c’est aussi le seul et unique sommet sauvage accessible avec un chien sur l’ensemble de la Haute Chaine du Jura Français (il n’y aucune interdiction coté Suisse).

Sur la Haute chaine du Jura (Français), 2/3 autres points sont accessibles avec un chien :

  • le Mont Rond (depuis le col de la faucille, puis le Petit Mont Rond)
  • le Col de Crozet ou encore Montoisey (depuis Lelex)

L’inconvénient de ces 2 randos c’est qu’elles passent en plein milieu des domaines skiables (alpin) ce qui enlève tout l’esprit « sauvage » et naturel que l’on peut rechercher…


Avant qu’Iron rejoigne la maison je skiais énormément et la seule condition à l’adoption d’un chien c’était de pouvoir continuer à skier quitte à adapter ma manière de skier pour pouvoir l’emmener.

Aujourd’hui les temps ont bien changé, ces 3 dernières années je n’ai skié que 2/3 fois… J’ai beaucoup perdu … mais tant pis aujourd’hui on monte en raquettes et on redescend en ski.


Direction les Menthières, le départ se fait un peu avant le village à « le chateau« , il faut se garer au bord de la route sur la D16.

il n’y a qu’à suivre la route forestière non déneigée jusqu’à un premier croisement marqué par un Cairns (il était encore visible).

Pour ma part, j’ai choisi de continuer tout droit par la piste forestière et de laisser à gauche le sentier qui monte à travers les bois et qui rejoint un peu plus haut le parking estival.

Ce choix me semblait meilleur pour une montée en raquettes et une descente en ski, privilégiant la pente pour la descente en ski …  Finalement je ne suis pas sûre que c’était le choix le plus judicieux.

La montée par la piste forestière, semble longue… Puis on arrive à ce fameux panneau « Réserve nationale », Iron le renifle puis fait pipi sur le poteau… t’as raison mon chien, évacue la frustration mais ne passe pas derrière le panneau !

C’est ici qu’on quitte la piste forestière (qui continue dans la réserve) pour prendre le chemin qui part dans la forêt en direction du Chalet de Varambon, il suffit de suivre le balisage en place.

D’ici jusqu’après le chalet de Varambon, la réserve et la zone de quiétude sont toutes proches (à moins d’une centaine de mètre) donc attention aux chiens.

On arrive très vite sur une zone dégagée, la magie du lieu opère ! Wouah, que du bonheur d’être ici avec son chien !

On passe devant le Chalet, je ne prends pas le temps de regarder à l’intérieur (une partie serait accessible en refuge non gardé). On poursuit notre chemin, jusqu’aux prochains panneaux d’indications où on suivra la direction de la Pierre à fromage.

A partir de là il n’y a plus de balisage (masqué par la neige). On prend quasiment tout droit en direction des Alpes jusqu’à arriver à la pierre à fromage et de nouveaux panneaux d’indications.

Les Alpes s’offrent enfin à nous, ce jour là c’est assez brumeux, les photos ne ressortent pas très bien… tant pis !

A la pierre à fromage, je conseille de faire le « Crêt de la goutte » en aller/retour et de ne pas faire la petite boucle par en dessous car elle n’est pas vraiment praticable en hiver.

Le sol se transforme en glace, le vent souffle fort, Iron n’est pas très à l’aise et moi non plus car les ski sur le sacs suffisent à prendre le vent et me déséquilibrent…

On ne traine pas… quelques photos et on redescend un peu avant de chausser les ski.

Je pose les ski par terre, Iron commence à pleurer… « S’il te plait, n’aboie pas, on est tout proche de la réserve… »  mais quand le « Clac » des fixations se fait entendre… l’excitation devient trop forte et il se met à aboyer !

Très vite il se tait, trop concentré dans sa course pour arriver à me suivre.

Je coupe un peu (sans repasser par la pierre à fromage) afin d’avoir une meilleure pente, il faut qu’on retourne au carrefour, la où on a quitté les piquets jaunes.

Je ralentis pour ne pas rater le chemin, Iron en profite pour me doubler et m’aboyer dessus, c’est tellement marrant pour lui…

On suit le tracé qui descend dans la forêt… ici c’est plus étroit que la piste forestière… Je commence à regretter d’avoir fait le parcours dans ce sens après 3 ans sans quasiment avoir skié, c’est laborieux !

Bref, aujourd’hui j’ai 4ans et je réapprends à skier ou alors je fais un remake des Bronzés font du ski… au choix.

C’est du bonheur à l’état pur, la montagne , la neige, mon chien des raquettes et des ski… Je n’ai pas besoin de plus !

J’arrive au parking d’été, le sentier qui continue dans la forêt n’est pas praticable en ski, je prends donc le bout de piste forestière mais la pente est douce, je peine à repartir.

Je mets Iron au travail – c’est lui qui tracte ! Et là il se met à galoper comme un lapin, heureux de tracter !

 
On redescend jusqu’au parking par la piste forestière, Iron est à fond ! ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu courir aussi vite, pour faire autre chose que des conneries !

Un vrai moment de complicité et un binôme Humain-chien heureux de partager ensemble.


En bref :

Du bonheur à l’état pur ! Pouvoir monter sur la Haute Chaine avec son chien… que demander de plus !

Le parcours est peut-être plus intéressant à faire dans l’autre sens, pour cette raison, le topo téléchargeable en version PDF est expliqué dans le sens inverse.

Temps à consacrer :
Une demi-journée à une journée

Les plus :
– Accessible pour plusieurs activités (rando pédestre, raquettes, ski de rando)
– Assez facile techniquement et en terme d’orientation.
– Très faible risque d’avalanche (terrain vallonné, pentes douces)
– Le point de vue sur les Alpes, le Jura, les lacs (Léman, …)

Les moins :
– La proximité directe avec la réserve
– En été – présence de troupeaux de vaches et chiens de berger

A proximité :
Fort l’écluse


Sur la carte ci-dessous :

  • Les chemins notés « hiver » sont aussi empruntables en saison estivale
  • Les chemins notés « Été » sont déconseillés ou « impraticables » en hiver
  • Les croix montrent la réserve ou les chemins non accessibles avec un chien car ils passent dans la réserve.

    Pour ceux qui n’ont pas de chien, attention aux zones de quiétudes hivernales aux abords et dans la réserve, elles concernent généralement des zones « boisées », il est interdit d’y pénétrer en dehors des sentiers prédéfinis et spécialement balisés.

Pour toute question liée à la réserve contactez-les par e-mail haute.chaine.jura@espaces-naturels.fr ou par téléphone : 04 50 41 29 65


Itinéraire

Télécharger la trace GPX raquettes
Télécharger la trace GPX ski de rando
Télécharger le PDF

Attention ! il y a une subtilité si vous montez en ski de rando, du départ de la rando, sur la piste forestière il ne faudra pas prendre le 1er sentier à gauche, mais continuer tout droit pour prendre le 2ème chemin à gauche (piste forestière). Les 2 se rejoingnent au même endroit, vers le parking estival.

Laisser un commentaire