Le matériel pour chien

Faire le choix de matériel que se soit pour nous ou pour notre chien est souvent un casse-tête, quand on débute dans les activités de plein air, on ne sait pas toujours quoi prendre, moi-même je me suis faite avoir par des méthodes de marketing en achetant du matériel pas toujours adapté.

Dans cet article, je compare un peu ce qui se fait sur le marché pour plus facilement s’orienter sur le type de produit qui conviendrait mais en aucun cas de comparer ou dénigrer des marques.. 

Je fais aussi le tour du matériel pour chien qu’on utilise à la maison que ce soit pour la randonnée, les treks, le sport (trail-canicross), les activités aquatiques/nautiques, les protections (visibilité de nuit, période de chasse).

Cet article découle uniquement de notre expérience personnelle, des test qu’on a pu faire avec Iron et les chiens que j’ai eu en FA. 


Trousse de secours spéciale chien


Résultat de recherche d'images pour On y trouvera les mêmes produits que pour les humains mais avec quelques petites spécificités.

On trouve des kit de secours sur internet pour environ 10€ mais il faut tout de même les compléter car leur contenu est souvent très sommaire.


Gamelle


Ultra légère et peu encombrante il existe 2 grands types de gamelles idéales pour le voyage et la rando la gamelle en silicone qui se replie sur elle-même ou la gamelle en tissu plastifié qui se plie ou se roule mais il y a aussi le système D !


Le système D :
votre gamelle, gobelet ou autre contenant, en recouvrant l’intérieur d’un sac de congélation ou d’un sac à crotte afin que votre chien boive dedans tout en gardant le contenant propre pour vous.

Ce qu’on utilise :

J’ai essayé les 2 types de gamelles (silicone et tissu plastifié) et seule la gamelle en tissu plastifiée résiste dans le temps. Les gamelles en silicone finissent par se couper au niveau des pliures.

Iron a la gamelle en tissu plastifié de décathlon (rayon chasse) mais je trouve qu’elle ne se plie pas suffisamment contrairement à leur ancien modèle que je ne sais plus où j’ai mis.
Pour ses 6ans (décembre 2019) je lui ai offert la gamelle Ruffwear bivy bowl car elle fonctionne comme une gamelle en silicone (se replie sur elle-même) mais elle est en tissu plastifié, sa résistance dans le temps doit être correcte… contrairement à son prix car il faut compter 30 euros ! Pour le moment je ne m’en plains pas.


Les manteaux


Les manteaux peuvent être utilisés de différentes manières il sont notamment des alliés thermiques contre le froid mais aussi contre la chaleur. Il en existe de toutes sortes et à tous les prix.

Pour choisir un modèle bien adapté en fonction du besoin, il est préférable de se renseigner sur la matière du textile et ses propriétés. Il existe des listes répertoriant les types de matières textiles et leur caractéristiques.

Voici un tableau qui permet de dégrossir légèrement les différents types de « manteaux » pour chien sans entrer dans le détail des matières utilisées.

Ce qu’on utilise :
Iron a des manteaux uniquement pour le bivouac, il n’en porte pas pendant les activités hormis le gilet rafraichissant vu qu’il craint la chaleur mais pour le moment on ne l’a encore pas essayé.

Polaire – Ruffwear Climate Changer – Bivouac hivernal (1ere couche)

« Imperméable » (Softshell) – Kn’1 Active Way – Bivouac 4 saisons (couche unique ou seconde couche en fonction de la température)

Doudoune – Ruffwear Quinzee – Bivouac hivernal très froid (2eme couche)

Veste rafraichissante Ruffwear Swamp Cooler – Sorties par forte chaleur

Longtemps utilisé et apprécié pour son petit prix, notamment pour les chiens que j’ai eu en famille d’accueil : le manteau Trixie Orléans. Il ne suffira pas pour un chien très frileux en bivouac hivernal.


Sac de bât


Partir faire un trek avec son chien c’est génial mais devoir porter toutes ses affaires c’est moins cool ! Tout le monde connait l’expression « Chacun sa merde » et bien voilà pourquoi les sacs de bât existent 🙂

Avec un sac de bât notre compagnon d’aventure peut porter sa nourriture, ses affaires, son eau, etc… cependant il faut l’habituer et l’entrainer au portage. Perso je charge Iron à maximum 10-12% de son poids, la rando doit rester un plaisir et pas se transformer en corvée…

Il existe 2 types de harnais de bât et voici les avantages et inconvénients de chacun d’entre eux après en avoir tester plusieurs.

harnais

A savoir pour les 2 en 1 :

Enlever les sacoches n’est pas plus rapide que d’enlever un harnais complet.
Le harnais de base (sur lequel viennent se fixer les sacoches) est très couvrant donc pas forcément idéal lorsque les  journées sont chaudes.

Comment choisir le modèle :

  • Vérifier la forme du harnais et l’ergonomie : privilégier la forme de harnais en Y (pour ceux qui ne connaissent pas les formes de harnais, en gros on évite la forme type Norvégienne en ‘T’ qui a fait la « renommée » de Julius).

    Certains harnais ont des gros points de coutures qui touchent directement le poil du chien.

  • Vérifier le système d’attache des sacoches pour un harnais 2 en 1 (les chiens ont vite fait de les perdre).
  • Vérifier que les fermetures éclaires des sacoches s’ouvrent de l’arrière vers l’avant (du dos vers la tête) pour éviter les ouvertures accidentelles.
  • Vérifier les commentaires (avis) sur les sites marchants et/ou réseaux sociaux, poser des questions si besoin.

Ce qu’on utilise :
On a testé plusieurs marques et modèles (6 au total), 5 d’entre eux (tous des 2en1) se sont très vite décousus, craqués, etc… y compris le Ruffwear Palisades tant plébiscité.

Avec tous ces essayages j’en suis venue à la conclusion que les harnais 2 en 1 sont certes plus pratiques mais aussi beaucoup plus fragiles.

Le seul harnais qui résiste dans le temps à la maison (à Iron et aux chiens que nous avons accueilli en FA) c’est le Ruffwear Approach – Test de résistance aux broussailles 10/10 alors que tous les autres ont échoués, d’ailleurs certains n’ont même pas eu besoin de broussailles pour se déchirer.

Forcement quand on achète du matos pour un chien en FA qu’on va peut être garder 3 mois (ce qui était mon cas avec les accueils) on a pas envie d’investir une somme folle… Mais clairement sur ce coup j’ai compris que économiser de l’argent ne signifiait pas « acheter au moins cher ».

Je préférai l’ancien modèle Ruffwear Approach, qui semblait mieux fini et plus costaud mais le nouveau fait aussi son job en résistant aux parties de chasse improvisées et aux roulades incessantes de mon M. Conneries plus connu sous l’alias « gros-gros » et répondant au vrai prénom d’Iron !

Le Ruffwear Approach est un peu encombrant pour les passages techniques en montagne, avec du recul je trouve qu’il se destine plus à de la rando longue que de la rando technique et sportive ou un autre modèle semble plus approprié :  le Ruffwear Singletrak 

Iron à eu le Ruffwear Singletrak en cadeau de Zanni-noël ! Seul bémol pour ce harnais c’est que de base ce n’est pas un harnais de bât à proprement parlé, c’est un sac d’hydratation. Et quand on blinde les sacoches étant donné qu’elles sont hautes et ne descendent pas sur les flancs, ce harnais est très difficile à équilibrer et tourne beaucoup… Il faut vraiment bien l’ajuster (le serrer) et ce n’est pas évident.

A la maison on ne charge jamais à plus de 10%, il est important d’entrainer le chien à porter de manière progressive.


le Dodo (en bivouac)


Libre à vous de laisser votre chien dormir à même le sol, dehors ou à l’intérieur. Le dodo dépendra de la saison, de la destination mais aussi des habitudes et aptitudes de votre chien.

Que ce soit en été ou en hiver, l’humidité, le froid ainsi que le vent peuvent être difficiles pour un chien qui a l’habitude de dormir dans un intérieur où il fait une 20aine de degrés, sur un tapis tout confort voir sur le canapé ou parfois même étalé sur le carrelage devant le poêle à bois. Les chiens ne sont pas tous égaux face au froid (découvrez comment les protéger ici)

Il y a pleins de solutions pour que votre chien passe une bonne nuit lors de vos treks, il suffit de choisir celle qui vous semble le mieux adaptée :

Ce qu’on utilise :
Cette liste est vraiment très personnelle, puisque chaque chien aura son propre besoin que ce soit en confort et en isolation thermique.

Bivouac à la belle étoile (saison estivale) :

  • rien mise à part son harnais qui permet de l’attacher

Bivouac en tente (3 saisons) :

Bivouac hivernal / neige :

  • Tapis de sol Décathlon que j’ai ajusté à sa taille et fait des fentes pour pouvoir le plier (ça prend moins de place que roulé)
  • Serviette microfibre voir plaid polaire (plus chaud) Décathlon
  • Polaire ruffwear climate changer + imperméable Kn’1 active way OU polaire ruffwear climate changer + ruffwear Quinzee (doudoune)

Bottines


Elles sont faites pour protéger les coussinets (ou pas)… J’ai hésité a parler des bottines et notamment à faire un tableau comparatif suite à une mauvaises expérience (non isolée) avec des bottines à semelles rigides.

Le cordura est réputé pour être une matière robuste, elle peut être utilisée sur terrain abrasif mais évidemment suivant le terrain ça réduira considérablement sa durée de vie.

Ce qu’on utilise :
A la maison il n’est plus du tout question d’utiliser les bottines rigides depuis une mauvaise expérience, pour moi elles ne sont pas du tout adaptées aux activités. Je ne suis pas la seule à le penser, il suffit de voir les différents VRAIS tests effectués.

Étant donné que cette année on devrait faire pas mal de sorties neige et notamment du ski de rando (si l’enneigement le permet) je pense lui prendre les Inlandsis Fast’n light 1000 pour tester des bottines 100% Cordura.


Collier  / harnais / laisse


Le harnais se choisi par rapport à l’activité : randonnée libre, randonnée sportive avec portage, cani-rando voir cani-cross, trek, etc…

Harnais :

Ce qu’on utilise :

  • On a utilisé pendant des années le Kn’1 réglabe I-back en harnais principal pour rando et traction légère « cani-rando », il s’agit du harnais que l’on voit sur les photos.

Il vient juste de rendre l’âme, l’occasion pour nous de tester un nouvel harnais le Zero DC short, il est ultra léger par contre ce n’est pas français…

  • harnais de traction (cani-cross, ski-joering) : Manmat classique
  • harnais de bât : Ruffwear Approach + Ruffwear singletrak (présentés plus haut)
  • harnais de rando pour passages techniques : Ruffwear webmaster qui n’est autre que la base du harnais de bat Ruffwear palisades mais sans le système d’accroche pour les sacoches.

Collier :

Nous on est plutôt harnais mais certains colliers sont bien pratiques, voici ceux qu’on utilise :

  • Collier orange fluo Solognac (décathlon) pour période de chasse
  • Collier lumineux pour les balades de nuit (présenté plus bas)

Laisse :

Le choix de la laisse est strictement personnel entre longe, laisse normale, laisse/longe amortisseur, enrouleur, etc…

Ce qu’on utilise:
J’adore faire des photos donc il n’y a que pour les petites balades quotidiennes et les sorties en ville que j’utilise une laisse normale.

  • longe Kn’1 Pullski – c’est une longe élastique pour le ski joering mais je l’utilise en laisse principale lors de rando avec baudrier Kn’1 speelight pour garder les mains libres mais aussi pour la traction (ski-joering, cani-cross loisir, etc…)
  • laisse Kn’1 scoubi pour les promenades quotidiennes et les transports en communs
  • longe Kn’1 Tubutrail – résistante, utilisable avec ou sans baudrier mais le mousqueton est un peu lourd coté chien donc je l’utilise moins.

Visibilité


La visibilité est un moyen d’assurer la sécurité de son chien notamment en période de chasse ou lorsqu’on effectue une activité de nuit.

Pour la chasse :

  • baudrier, collier ou bandana fluo – pour être vu
  • Clochette – pour être entendu

Ce qu’on utilise :

  • Collier Solognac fluo en plastique (décathlon) + bande de tissu fluo accroché au collier pour plus de visibilité
  • Sonnaille (forme rectangulaire de chez décathlon), je n’utilise plus de clochettes rondes qui ont tendances à se boucher avec la boue, la neige, etc…

Pour la nuit :

  • Collier, sur-collier, médaillon, etc… lumineux
  • Produits réfléchissants (laisse, harnais, etc…)

Ce qu’on utilise :
Après avoir testé plusieurs moyens types de colliers je reste sur celui-ci car je trouve que c’est ce qui se voit le mieux étant donné qu’il éclaire tout le tour de l’encolure, la luminosité n’est pas caché par la position du chien et il résiste à la pluie :


Les contenants nourriture et eau (trek)


Pendant les treks votre chien va peut être sauter à l’eau avec toute sa nourriture à l’intérieur des sacoches, il est important de la stocker dans un contenant qui ne prend pas l’eau.

Ce qu’on utilise :
Iron est au BARF mais pendant les treks je lui donne des croquettes sans céréales (c’est pas bien de faire ça mais lui ça ne le rend pas malade, ce qui ne serait pas le cas de tous les chiens).

Les sacs de congélations sont très pratiques et économiques, s’ils sont bien fermés ils ne prennent absolument pas l’eau.

Pour l’eau, on utilise les soft bottles / poche à eau car au moins quand c’est vide ça ne prend plus de place contrairement à des bouteilles en plastiques. Mais le plus simple reste de choisir des itinéraires avec des cours d’eau.


Gilet de flottaison


On sait combien de temps notre chien est capable de marcher ou de courir mais plus rarement combien de temps il est capable de nager…  Donc pour sa sécurité lors d’activités nautiques (canoë, Stand up paddle, surf, etc…) ou aquatiques il est tout de même préférable de l’équiper d’un gilet de sauvetage.

Le gilet permet aussi de remonter plus facilement le chien sur l’embarcation en cas de chute car il est équipé d’une poignée.

Ce qu’on utilise :
Le gilet de sauvetage EzydogDDF, modèle classique de la marque (sans mousse sous le ventre) à un prix très convenable.

La marque a aussi un modèle plus « abouti » et surtout plus ergonomique : le DFD X2 Boost, un petit plus car il a aussi de la mousse sous le ventre cependant pour un grand chien son prix n’est pas avantageux.

Petit bémol pour ceux qui ont de grands chiens puisque contrairement à Ruffwear ou d’autres marques chez Ezy Dog le prix évolue en fonction de la taille. A contrario c’est plus avantageux pour les personnes ayant des chiens de petits gabarits.


Autres


Pendant les activités et voyages on peut avoir aussi besoin de pleins d’autres choses.

Par exemple :

  • Caisse de transport / attache ceinture
  • piquet d’attache
  • muselière baskerville- et oui c’est obligatoire dans les transports en commun !
  • serviette micro-fibre pour essuyer

2 réflexions sur “Le matériel pour chien

  1. Merci pour ce super retour d’expérience ! Je m’équipe petit à petit pour randonner plus sereinement avec mon Beauceron, ce genre d’article est une mine d’or.

  2. Salut, je trouve tes articles très intéressants. Je me permet de partager celui ci, je pense connaitre un groupe fb ou je pense qu’ il peut intéresser du monde 😉 !

Laisser un commentaire