Roche Bernard et Roche Champion

Je me rappellerai toujours la fois ou j’ai découvert ces magnifiques lacs de Tourbières. Limite entre le Jura et le Doubs, le lac de Bellefontaine et le lac des Mortes offrent un petit havre de paix.

Sur le haut plateau qui les domine, les nombreux belvédères et petit refuges nous offrent un voyage, voyage aussi dans le temps avec le mémorial des passeurs, monument de la résistance.

Une visite au refuge de la SPA de Morez pour leur apporter des affaires dont on ne se sert plus était l’occasion de retourner randonner dans ce jolie coin du massif Jurassien.


Départ depuis la route entre Bellefontaine et la Chapelle des Bois au croisement avec la D46E (indications Morbier et St-Laurent), il y a un petit parking.

On prend la direction de la Roche Bernard. Ce point de départ permet de passer au bord du ruisseau et des lacs de tourbières, le lac des Mortes sur la gauche coté Doubs et le lac de Bellefontaine à droite coté Jura. Une petite passerelle en bois a été aménagée dans la tourbière afin de garder les pieds au sec.

Iron est très heureux même s’il n’y a pas beaucoup de neige, ça lui est égal.

Ça fait du bien de sortir, voir Iron heureux me comble, même si j’aurais préféré chausser les ski de rando. J’ai l’impression de respirer pour la 1ere fois cette semaine… J’ai hâte que l’hiver s’installe vraiment.

On continue toujours en direction de la Roche Bernard, une grosse montée nous attend. La neige ne rend pas la chose facile !

On revient sur nos pas pour prendre maintenant la direction de la Roche Champion, Iron tient un rythme assez rapide, je tente tant bien que mal de le suivre. Oui je le connais trop bien mon gros asticot ! Plus je mets de temps à arriver et plus il est tenté d’aller voir ce qu’il se passe ailleurs et notamment de partir chasser…

Ma hanche tiraille… alors plutôt que de faire des grands pas, je trottine un peu mais ce n’est pas le plus évident à faire avec le matériel photos.

On passe la borne frontière et le mémorial des passeurs, monument de la résistance Franco-Suisse.

A l’arrivée à la Roche champion, je rappelle Iron car il y a souvent des chamois. Je n’en vois aucun donc je ne rattache pas, sauf qu’en prenant le panneau d’indications en photo, Iron en profite pour se barrer, il a senti un chamois qui descend dans la falaise, il abandonne et revient vers moi.

La descente est raide et légèrement technique, sans crampons forestier et sans bâtons je prends le temps pour ne pas tomber… Je pense judicieux de faire l’itinéraire dans l’autre sens.

La nuit tombe, il fait trop sombre pour prendre des photos, on doit accélérer le pas et ce même si ni Iron ni moi n’avons envie de rentrer… Je mets Iron en traction pour qu’il m’aide à aller plus vite et le redétache au niveau des lacs pour profiter des derniers instants de liberté.


En bref

Jolie petite rando possible en toutes saisons. Cependant, lorsque le domaine nordique (période hivernale) est ouvert, une partie de la rando emprunte le circuit raquettes du domaine nordique de Bellefontaine, il faut donc prendre un forfait balade de 2.50€/personne. Le balisage raquettes peut être dévier du balisage estival en raison des pistes de ski de nordique.

De nombreuses autres boucles sont possibles. Attention à la frontière Suisse (les chiens doivent avoir le passeport européen à jour).

Le temps à consacrer :
Pour cet itinéraire il faut prévoir entre une demi-journée à une journée suivant la période et l’enneigement.

Les plus :
– parcours modulable
– praticable en toutes saisons
– un seul passage légèrement technique
– très bien balisé
– présence d’eau sur le bas

Les moins :
– parcours empruntant un balisage raquettes payant (en hiver)

A proximité :
Le Mont Sala
La Source de la Saine
De nombreuses autres rando encore non publiées


Itinéraire

Télécharger la trace GPX
Télécharger la version imprimable


Laisser un commentaire