Le lac Darbon

Déconfinement ! C’est parti pour 3 jours à la découverte du massif du Chablais et de quelques-uns de ses lacs d’altitude. Un massif que je ne connais absolument pas en dehors des domaines skiables.

Notre première rando-étape nous emmène au lac de la case, de Neuteu et de Darbon, un secteur bien connu.

J’ai préparé un itinéraire un peu ambitieux pour une reprise en montagne, empruntant des crêtes, sans même savoir si ça passerai en cas de névés… On verra !

J’aurais aimé pouvoir faire un parcours plus long, découvrir un peu plus les Cornettes de Bise mais la randonnée sur plusieurs jours était interdite à ce moment là…


On a passé la nuit (dans la voiture) au parking du lac de Fontaine, le départ de notre randonnée.

On prend la direction de Buaz Dessous puis Buaz Dessus.

La faune est déjà un peu présente, un renard se balade tranquillement ainsi que quelques bouquetins éparses.

Iron trouve une première piscine juste avant le Buaz Dessus.

On rejoint les chalets de Darbon puis le col de la Case d’Oche, le paysage est déjà splendide.

On passe par la ligne de crête pour rejoindre la Pointe de Pelluaz.

Peu après avoir passé la pointe, les nuages bas reviennent, on distingue à peine le lac Leman.

On a fait une petite boucle inutile jusqu’à la table d’Orientation puis en descendant vers la retenue d’eau pour rejoindre à nouveau la crête en passant par le chalet vert.

On retraverse la crête pour revenir vers les panneaux d’indications et rejoindre le 1er lac : lac de la Case.

On reprend notre chemin après une petite pause casse-croute (rapide parce que ça caille).

On se dirige maintenant en direction du lac de Darbon (sans y descendre) puis du Col Pavis.

Ici la Faune sauvage est abondante, impossible de compter les bouquetins tellement il y en a ! C’est le seul bémol de la rando car du coup, les chiens passent finalement pas mal de temps attachés.

On pousse maintenant jusqu’aux Chalets de Neuteu, en faisant un petit détour par le Lac du même nom.

On remonte au col de Bise pour prendre la direction de la pointe des Pavis un joli coin.

Je précise qu’on a pas tenté la pointe de Pavis, on est passé en contrebas de celle-ci.

Il y a toujours des bouquetins ! Un jeune est au milieu du sentier et commence à être apeuré par notre avancée, on est au dessus des falaises, je remonte la pente herbeuse avec Iron pour le contourner afin qu’il ne panique pas.

On avance doucement en direction du Col de Floray, un névé est mal placé doit être contourné en prenant un petit passage merdique… je n’étais pas hyper sereine mais c’est passé.

On fait l’aller-retour au lac de Darbon avant de remonter au col.

On devait prendre le sentier en balcon sous la Pointe de Bénévent pour rejoindre ensuite la ligne de crête en direction du Buaz Dessus mais encore une fois un névé mal placé (vraiment en balcon) et l’heure tardive m’ont fait opter pour une solution plus sage : redescendre par le Chalet de Bise (dans la zone naturelle protégée où les chiens doivent être attachés et le seul endroit où on a vu aucun animal sauvage…).


En bref

Une magnifique rando que l’on peut recomposer comme on veut en fonction de notre niveau !

Le passage sous la pointe des Pavis – Col de Floray est un peu aérien et peu nécessiter parfois l’aide des mains (cette partie peut être évitée).

Le temps à consacrer :
1 journée mais il est possible de faire plus ou moins.

Les plus :
– Le paysage
– Présence d’eau régulière (4 lacs)
– Rando modulable à souhait

Les moins :
Très fréquenté
– Présence forte de faune sauvage (chien souvent attaché)
– Certains passages un peu aériens / mal balisés

A proximité :
Lac de Tavaneuse
Lac de Roy


L’itinéraire

Télécharger la trace GPX
Itinéraire imprimable non dispo

Laisser un commentaire