Chalets de Loriaz en raquettes

Aux cœur du massif des aiguilles rouges (hors réserve nationale) se trouve un alpage, celui de Loriaz. Son panorama remarquable sur le massif du Mont Blanc, son refuge gardé et sa facilité d’accès en raquettes ou en ski de rando font de cet alpage un incontournable de la randonnée hivernale. 


Départ de Couteray sur la commune de Vallorcine, on suit les panneaux de randonnée estivale indiquant « Loriaz » par un chemin assez large.

Au panneau de randonnée n°248 il y a deux possibilités :

  • Continuer par la piste forestière (itinéraire de ski de rando)
  • Suivre le sentier estivale à droite (en passant par le pont du Nant de Loriaz).

Pour les personnes cherchant la sureté (chemin large), il est préférable de faire l’aller-retour en suivant l’itinéraire de ski de rando puisqu’il suit la piste forestière.

Pour ma part, je prends à droite, certains passages sont très étroits avec la neige et appellent à la vigilance.

Bien qu’il soit large je n’ai pas spécialement apprécié de prendre le pont enneigé qui surplombe le Nant de Loriaz. Il faut dire que j’ai moi-même un peu le vertige et depuis que Tito est en FA à la maison c’est pire parce que ce chien adore avoir les griffes dans le vide, j’ai toujours peur qu’il tombe et qu’il m’entraine avec lui dans sa chute quand il est attaché à mon baudrier.

On poursuit, toujours en suivant la direction « Loriaz ». C’est seulement à environ 200m sous la croix de Loriaz qu’on quitte ENFIN la zone boisée pour les pâturages et que la vue s’ouvre réellement.

De la croix, on rejoint les chalets de Loriaz et son refuge qui est ouvert en hiver (chien non accepté). Pour aujourd’hui, je devrais me contenter de la bonne odeur qui se dégage du refuge.

Depuis les chalets, on se dirige sur la droite pour passer devant la galerie (indiquée sur la carte) et récupérer ensuite l’itinéraire de ski de randonnée pour la descente.

Iron pend de l’avance pour avoir le temps de se rouler !

Mon gros sac ❤


J’essaie de profiter et de faire quelques photos avant de perdre de l’altitude malgré qu’Iron trace et que Tito tracte parce qu’Iron trace. 😅 Le cercle vicieux d’autant plus que Tito n’était équipé que d’un harnais de balade …

Le chemin est plus large et plus agréable. Avec les chiens on croise encore beaucoup de personnes qui montent en ski de rando (par contre nous sommes quasiment seuls à descendre).

Une petite photo prise entre deux conifères.

Sapin ou Epicéa ?

Sais-tu comment faire la différence entre un sapin et un épicéa ? Quand on peut les observer de près c’est très facile.

Mémo technique : Sapin et Ski commencent par la même lettre ou SA-PIN (2 syllabes).


On dit ça car le Sapin à 2 traits blancs sous ses aiguilles, comme une trace de ski.

C’est super simple, encore faut-il pouvoir regarder sous les aiguilles 😅

On retrouve bien plus bas, le croisement et son panneau n°248 (où j’ai décidé de prendre à droite), signe que la boucle est bouclé ?! Pas tout à fait.

Au panneau de randonnée n°471 – soit on redescend sur la gauche (par là où on est monté), soit on va tout droit en direction de « Les granges » afin de faire une boucle.

Il est encore tôt alors j’hésite justement à passer par les granges puis rejoindre la limite de réserve nationale des aiguilles rouges et revenir au parking par la fontaine froide et la cascade de Bérard.

Finalement je n’y passe pas, je continue de descendre le chemin en lacets afin de rejoindre le parking.


En bref

En aller/retour ou en boucle, l’alpage de Loriaz offre un magnifique panorama sur le massif du Mont Blanc tout en restant assez facile d’accès.

A savoir : Le refuge n’accepte pas les chiens et bien entendu il n’y a pas de troupeau en hiver.

Une grosse demi-journée (cela dépend surtout de l’enneigement)

– Un itinéraire assez facile dans l’ensemble
– Un magnifique panorama à l’arrivée
– Le refuge est ouvert même l’hiver

– Forte fréquentation au niveau du refuge
– Dans l’ensemble l’itinéraire n’est pas ultra intéressant mais la vue finale est magnifique.

– Aiguillette des Houches
Le Lac Vert en raquettes
Le Cheval Blanc (trek estival)
– Autres : Voir notre cartographie


Itinéraire

Télécharger la trace GPX
Télécharger la version imprimable


Ain (18) Autres Pays (2) Autres Régions (2) Blog (23) Doubs (1) Haute Savoie (25) Isère (2) Jura (26) massif des Aiguilles Rouges (2) Massif des Aravis (4) Massif des Bauges (2) Massif du Chablais (3) massif du Jura (38) Massif du Mont Blanc (5) Massif du Taillefer (1) Matériel (6) Protection animale (5) Rando "normale" (52) Rando-baignade (11) Randonnée & Voyage (14) Randonnées (77) Rando raquettes (15) Revermont (1) Savoie (2) Suisse (3) Trek / rando bivouac (12) Vie quotidienne (8) Voyages & Escapades (10)


absence de troupeau (32) Ain (15) Bauges (2) Bornes-Aravis (12) Cascade (13) D+/- entre 500 et 1000m (21) D+/- entre 1000 et 1500m (14) D+/- entre 1500 et 2000m (4) D+/- inférieur à 500m (20) D+/- supérieur à 2000m (2) distance de marche supérieure à 30km (5) distance entre 5 et 10km (10) distance entre 10 et 15km (29) distance entre 15 et 20km (9) distance entre 20 et 25km (3) distance entre 25 et 30km (2) distance inférieure à 5km (3) grotte (2) Haute-Savoie (19) Isère (2) Jura (19) lac (12) Massif des Aravis (2) massif du Jura (36) massif du Mont Blanc (5) niveau difficile (7) niveau facile (42) niveau intermédiaire (11) présence d'eau : Faible (19) présence d'eau : Haute (9) présence d'eau : Moyenne (20) présence d'eau : Néant (11) présence de chien de protection (6) présence de troupeau (23) Puy de Dôme (1) rando-baignade (4) randonnée normale (34) raquettes (14) Road-Trip (6) ski de rando (3) Suisse (3) trek / rando bivouac (9) Ubaye (1) voyage (2) week-end (2)

Laisser un commentaire