Cani-paddle dans le Jura

Depuis des années on longe la rivière qui passe vers la maison à pieds, le matin, le midi et même parfois le soir !

Cette rivière dans laquelle les chiens et moi-même sommes déjà tombés contre notre volonté, provoquant bien des rires !

Plus je voyais ces canoës descendre paisiblement ce cour d’eau, plus je me disais qu’il fallait vraiment exploiter la richesse de notre environnement en pratiquant d’autres activités et notamment des activités aquatiques.

Le paddle est en plein Boom, Iron et moi on s’est laissé embarquer dans cette nouvelle aventure.


Pourquoi le choix du Paddle plutôt que d’un canoë ?

Bien que le canoë soit plus stable, je trouvais plus d’avantages au paddle :

  • l’absence de rebord (plus facile pour faire monter le chien)
  • la taille du paddle (Iron a déjà un gabarit assez conséquent, j’avais du mal à l’imaginer sur un canoë)
  • la diversité des positions (debout, assis, coucher,…), le paddle offre pour moi plus de liberté.

Paddle gonflable ou rigide ?

La question pour moi ne se posait pas compte tenu de la praticité du paddle gonflable. Même si le gonflage manuel est assez difficile !


Comment choisir son paddle ?

Là, ça devenait plus compliqué vu que je n’y connaissais rien !

Je voulais vraiment en louer un avant de passer le cap de l’achat car c’est tout de même un investissement.

Pour un paddle neuf, il faut compter au minimum 250€ pour qu’il soit de qualité suffisante.

Sauf que je n’ai pas trouvé de location ! L’entreprise Jurassienne Intrépide, n’a pas l’air d’accord de louer ses paddles pour qu’on puisse en faire avec notre chien, la société ne m’a jamais répondu.

Bon avec le recul, il faut dire que je peux comprendre les loueurs car même si le chien à les griffes bien usées (c’est le cas du gros) quand il sent que ça tangue il s’accroche et le gripp est très vite marqué par les griffes.

Après au vu des prix de la location, ils pourraient au moins avoir 1 paddle consacrés aux gens qui veulent en faire avec leur chien, d’autant plus qu’il est toujours possible d’ajouter une protection amovible au gripp.

Ma recherche de location étant infructueuse, je me suis donc tournée vers un groupe facebook dédié à l’activité « stand up paddle & co » pour m’aider dans mon choix avant achat.

En fait je ne savais pas quelle taille prendre car je n’étais vraiment pas sûre qu’Iron voudrait bien monté dessus… mais bon il fallait quand même que je le prenne en compte au cas où… donc j’en ai définit les critères suivants :

  • paddle gonflable
  • 250/300€ maximum
  • randonnée sur rivière calme et lac
  • poids de charge à supporter : 95 kg
  • poids du paddle : max. 10kg
  • pratique occasionnelle

J’ai finalement opté pour un modèle économique qui revenait très souvent dans les publications car plusieurs nanas l’utilisaient déjà avec leur chien : Acqua marina fusion 10.4


Le matériel de sécurité

« Tu mets un gilet de sauvetage à ton chien ! Quel intérêt ? Les chiens savent nager. »

Oui Iron sait nager et il adore ça. Sauf qu’il y a une légère voir très grosse différence entre faire des aller/retours pour récupérer un baton et nager plus de 1km non stop.

Iron pèse 40kg parfois plus ! concrètement s’il tombe du paddle ou qu’il fatigue je ne serai surement pas en mesure de l’aider…

C’est pour ça que je l’ai équipé du gilet de flottaison Ezydog.
Chez Ezydog, le prix du gilet varie en fonction de la taille, pour Iron qui à la plus grande taille (XL) il coûte environ 55€

Lors de notre sortie à Vouglans, Iron est tombé du paddle en plein milieu de la traversée, il a du nager jusqu’à la plage, j’étais heureuse qu’il porte son gilet à ce moment là.

Puis avec un peu d’entrainement, grâce à la poignée du gilet, je suis maintenant capable de le remonter sur le paddle.

Le dernier modèle Ezydog X2 boost est encore mieux pour l’Ergonomie du chien !  En revanche si pour un chien de petite / moyenne taille il revient moins cher que le Ruffwear k9 float coat pour un chien de grande taille le prix est équivalent…

J’ai pris mon gilet de sauvetage chez Decathon avec un pochette étanche pour le portable et un sac étanche pour mettre des affaires.


Les premiers pas !

Il est conseillé au départ de gonfler le paddle et d’habituer le chien à monter dessus hors de l’eau (on a sauté cette étape).

Direction le lac de Coiselet à coté de la maison, j’étais bien contente que mon père soit là pour gonfler mon paddle !

Je pars seule sur le paddle, sans m’éloigner, Iron me rejoint à la nage, je suis surprise car je m’attendais à ce que ce soit plus difficile de garder l’équilibre, c’est même pas marrant !

Je retourne sur le bord, je cale le paddle et mon père se charge de mettre Iron dessus ! on commence à partir et Iron saute et nous fait chavirer… on recommence, cette fois-ci, il reste bien en position, je suis impressionnée et le félicite.


Sur quel lac du Jura peut-on faire du Paddle ?

Attention ce n’est pas parce qu’on a notre propre paddle qu’on peut en faire n’importe où, il y a des réglementations.

Voici quelques idées de lieux :

  • Lac d’Etival
  • Lac de Clairvaux les lacs

  • Lac de Coiselet
  • Lac de Vouglans

  • Lac des Rousses
  • Lac de Chalain
  • Lac de Nantua (dans l’Ain)

Attention, les chiens sont généralement interdits sur les plages surveillées.


N’oubliez pas de laisser votre chien aller à l’eau ! il fait chaud, il est aussi bien voir mieux dans l’eau que sur le paddle en train de cramer en plein soleil.

Du Fun avant tout !


Laisser un commentaire